Real time web analytics, Heat map tracking

Notre époque est excitante, car la science bouge et découvre de nouvelles notions et de nouveaux concepts tous les jours. Ceci est particulièrement vrai en astronomie et nous n'en sommes qu’au début : il n’y a pas encore 100 ans, nous pensions que notre Univers se limitait à la Voie lactée.

C’est en 1922 et 1923 qu’Édwin Hubble fit ses observations sur des céphéides dans la grande galaxie d’Andromède pour prouver hors de tout doute qu’il y existait un monde plus vaste.

Depuis que l’on sait que notre Univers s’expand toujours de plus en plus et même accélère sans que l’on comprenne pourquoi, beaucoup de questions sont encore à répondre et provoqueront encore d’autres questions dans les cercles astronomiques.

Nous n'aborderons donc ici que les types de base et ayant un classement déjà établi et éprouvé.
On classe les étoiles sous deux familles principales, soit intrinsèques et extrinsèques. Les préfixes sont révélateurs quant à la signification des mots.

On pourrait expliquer que le 'in' d’intrinsèque qui veut dire "par lui même", donc le comportement de l'étoile dépend d'elle-même seulement.
Par exemple, une céphéide qui commence à transformer son hélium en carbone au prix de variations "pulsantes" régulières.

De même, le "ex" d’extrinsèque veut expliquer un comportement qui dépend d’autres facteurs que provenant de l'étoile elle-même.
Par exemple, une étoile binaire qui nous paraît faire des éclipses.

 

 https://obswww.unige.ch/~mowlavi/index.php?section0=research

 

_______________________________________________________________________________________

 

Étoile intrinsèque

 

Une étoile à variabilité intrinsèque veut dire que tout le rayonnement et sa variabilité ne dépendent que d'elle et d'aucun facteur extérieur.

Dans cette famille d'étoiles, on incorpore :

- Les variables pulsantes
 varient à mesure que leur rayon stellaire augmente et rétrécit, entraînant des magnitudes et des différences dans leurs spectres. Elles peuvent être périodiques, semi-périodiques ou des variables irrégulières.

Les variables éruptives subissent des épisodes irréguliers de variabilité dus à l'éjection de masse ou activité chromosphérique.

Les variables cataclysmiques sont généralement des systèmes binaires qui interagissent et contiennent des naines blanches ou des systèmes qui subissent des explosions de grande amplitude. 
 
- Les variables de rayons X sont des systèmes binaires contenant des étoiles à neutrons ou des trous noirs.

 

_______________________________________________________________________________________

 

Étoile extrinsèque

 

Les variables extrinsèques sont des étoiles où la variabilité est causée par des propriétés externes comme la rotation ou à éclipses. La puissance énergétique totale de l'étoile ne varie pas (ou ce n'est pas la principale raison de sa variabilité), mais la quantité de lumière que nous voyons de notre point de vue sur la Terre, varie. Les principaux types de variabilité extrinsèque sont :

Les variables à éclipses varient parce que le plan orbital de l'étoile et son compagnon coïncident avec notre ligne de vue sur le système. Comme un composant passe devant l'autre, depuis notre point de vue, nous voyons un creux dans la sortie de lumière.


Les variables rotatives peuvent avoir un certain nombre de raisons de varier. Il peut y avoir des étoiles qui tournent devant nous et hors de vue, l'étoile alors semblent s'effacer et varier plus ou moins cycliquement. Une paire d'étoiles peuvent être si proches qu'elles sont en contact et si une étoile surchauffe une partie de l'autre étoile qui lui fait face, celle-ci réfléchit ensuite dans l’espace une énergie supplémentaire que nous percevons comme un éclaircissement chaque fois qu'il tourne en vue. D'autres variables tournantes peuvent être en orbite l'une autour de l'autre si près que les composants sont étirés par gravité dans des formes non sphériques. Comme les étoiles tournent, leur surface présentée vers l'observateur change et cela à son tour influe sur leur luminosité vue de la Terre. 
 

 

De la documentation plus poussée est disponible sur le site l'AAVSO tel que: "Variable star type désignation in VSX"